Ils m’ont sorti de la cave, du vieux congélateur débranché. Cercueil d’objets désormais inutiles, mais entassés au cas où. Ils déménagent. Trente-huit ans de solitude. J’ai haï cet endroit. Il puait l’aigreur des encombrants. Leur pathétique mélancolie d’avoir été aimés... Lire la suite →